• Rickie Lee Jones en quelques chansons.

    Rickie Lee Jones est née à Chicago, le 8 novembre 1954, mais elle a grandi à Phoenix, en Arizona. Son père a étudié l'art dramatique à la Pasadena Playhouse. Il lui apprend à chanter et à jouer du violon. C'est lui qui encourage sa vocation artistique. 

    Révélée par le titre "Chuck E.'s in love" en 1979, Rickie Lee Jones décrochait l'année suivante le Grammy Award de la "meilleure nouvelle chanteuse".

    "Ma musique est très marquée par le jazz et la soul. Personne d'autre ne fait ça, je n'appartiens à aucune école particulière."

    Son premier album a été produit par Lenny Waronker et Russ Titelman. On retrouve aussi sur ce disque   des musiciens de choix comme Dr. John,  Michael McDonald et Randy Newman.

    "Mon travail avec eux a été minime. En revanche, ce que j'ai fait avec Steve Gadd a été très important. Il m'a beaucoup apporté. 'Chuck E.'s in love', c'est vraiment sa chanson ; la batterie est omniprésente et c'est quelqu'un de charmant, de très agréable."

    Le deuxième album de Rickie Lee Jones, "PIRATES", paraît en août 1981. Comme le premier, il a été produit par Lenny Waronker et Russ Titelman.  Ce travail est plus ambitieux que le précédent. On y retrouve le meilleur des musiciens de la Côte Ouest, parmi lesquels Chuck Rainey, Steve Lukather de Toto et Donald Fagen de Steely Dan.

    "J'avais vingt-quatre ans à cette époque et j'étais seule et solitaire. Pour cette nouvelle musique que j'avais créée, on me présentait comme la voix de l'Amérique. En une année, j'étais passée de quatre-vingts dollars par mois à des sommes extravagantes. Tout cela était très perturbant. 'Chuck E.'s in love' et toute cette période, ça a été quelque chose de phénoménal. Ce que je veux dire, c'est qu'aujourd'hui,  je pourrais me préparer à faire face à un tel succès, mais à l'époque, comment faire ? Surtout quand on n'a aucune expérience de la vie."

     En avril 1988, Rickie Lee Jones donne naissance à une petite fille prénommée Charlotte Rose. C'est pour elle qu'elle a écrit "The horses", le titre qui ouvre son nouvel album, "Flyng Cowboys".

    Cet album paru en septembre 89 a été produit par Walter Becker, le guitariste de Steely Dan. 

    "J'ai travaillé sur quelques trucs avec Steely Dan, mais à l'époque, tout le monde était un peu prétentieux. On ne se faisait pas d'amis. Il a fallu beaucoup de temps avant que je devienne amie avec Walter Becker, lorsqu'il est venu produire 'Flying Cowboys'."

    "Satellites", le premier single extrait de ce disque, est illustré par une vidéo qui a été dirigée par le photographe Ethan Russell, le seul qui ait réalisé des pochettes de disques à la fois pour les Beatles, les Rolling Stones et les Who.

    "La première chose qui m'a branchée, dans la musique pop, c'est les Beatles. Et le deuxième album que j'ai eu après les Beatles, ça a été Jimi Hendrix. Et si on me demandait quels sont pour moi les deux noms les plus importants dans le rock, je dirais toujours les Beatles et Jimi Hendrix."

    En mai 1990 aux Etats-Unis, Rickie Lee Jones donne une série de concerts à guichets fermés avec Lyle Lovett en première partie.

    En octobre 1993,sort "Traffic from paradise". On y retrouve Lyle Lovett, David Baerwald et Brian Setzer .

    P.S

    L'un de mes groupes favoris, les Jayhawks, va sortir un nouvel album le 13 juillet prochain. En voici un extrait.

    Petit clin d'oeil.


    votre commentaire
  • L'arbitrage vidéo dans le football. C'est le football Canada Dry.

    Lors de cette Coupe du Monde 2018 il y a une nouveauté de grande importance,

    l'assistance vidéo pour les arbitres.

    Comme cela, au premier abord, on pourrait penser que la technologie va régler tous les problèmes, les erreurs d'arbitrage, et ainsi de permettre un football plus juste.

    Mais le but du football est-il d'être juste?

    Je suis convaincu que si ce sport est si populaire, s'il passionne à ce point les foules, c'est qu'il doit posséder des particularités que ne possède pas les autres sports collectifs. 

    Une erreur dans un match de basket, de hanball n'a pas les mêmes répercutions que dans un match de football. Vu le nombre de points ou de buts marqués dans ces sports une faute d'arbitrage n'a que peu de conséquences en comparaison du football, sport ou le fait de marquer un seul but est déjà un exploit.

    L'injustice ici est décuplé, elle peut faire débat pendant plusieurs jours, des mois ou des années.

    Qui a oublié la main de Thierry Henry qui a éliminé l'Irlande de la Coupe du Monde 2010. 

    Et la main de Vata qui prive l'Olympique de Marseille d'une finale de Ligue des Champions en 1989.

    Il y a bien sur l'agression de Shumarer sur Battiston lors du Mondial 82, et "La main de Dieu" de Maradona contre l'Angleterre en 1986.

    L'arbitrage vidéo dans le football. C'est le football Canada Dry.

    Il est évident que si l'arbitrage vidéo avait existé alors, les choses auraient été bien différentes. 

    Mais aujourd'hui ces évènements font partis de l'histoire du football, de sa légende.

    Mais dans cette époque de transparence à tout va, le football veut lui aussi laver toujours plus blanc, s'interdire le moindre écart.

    Et si le football, par l'injustice et la tricherie qui peuvent y régner, ne faisait que refléter une société bien cruelle elle aussi.

    Mais dans cette époque de transparence à tout va, le football veut lui aussi laver toujours plus blanc, s'interdire le moindre écart.

    "Le football est beau, car ce jeu est beau. Pas parce que l’arbitre prend, ou pas, la bonne décision", a dit un jour Michel Platini, qui a ajouté la phrase suivante : "Le football doit rester humain, joué par des joueurs et arbitré par des hommes."

    Et puis que le plaisir du supporter est amoindri lorsqu'il faut patienter quelques dizaines de secondes pour savoir si le but est valable ou pas.

    La foule en liesse, et puis il faut attendre le visionnage vidéo. Et puis finalement le but est valable, ou pas, mais ce n'a plus la même saveur.

    Il nous invente un football Canada Dry.

    S.V.P, rendez-moi mes erreurs d’arbitrage, mes joies instantanées, mon football avec ses tricheurs pas toujours afin que l'on puisse râler.


    votre commentaire
  • Anne-Sophie Lapix

    Mais quel mouche a piqué Lapix?

    Dans son JT de 20 heures, et juste avant de lancer un sujet sur"Y a t-il trop d'argent dans le football ?", Anne-Sophie Lapix s'est crue obligée de dire cette phrase d'une immense profondeur, et surtout d'une grande originlité: "la Coupe du monde débute demain, et on va pouvoir regarder des milliardaires courir après un ballon".

    Dans le genre phrase style "discussion du café du commerce", Anne-Sophie vient de placer la barre très haut.

    Le plus affligeant c'est que cette phrase vient d'une femme qui admire les joueurs de tennis, qui comme chacun le sait, gagnent une misère.

    Anne-Sophie Lapix

    Mais il est très facile de critiquer un sport qui n'est pas diffusé sur votre chaîne. Alors qu'à aucun moment elle ne pourrait tenir ce discours sur les joueurs de tennis, puisque Roland Garros est diffusé sur France 2.

    De même, on l'imagine mal déclarer au lancement du Tour de France, vous allez assister pendant 3 semaines à une course de dopés. Là encore cette course est diffusée sur France2.

    Le courage journalistique a ses limites.

    Comme quoi il faut toujours tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler.

    Une journaliste du talent d'Anne-Sophie Lapix devrait savoir cela, surtout à l'heure des réseaux sociaux.


    votre commentaire
  • L'actu de Fleetwood Mac.

    Fleetwood Mac, dont le nom vient de deux de ses fondateurs toujours présents dans le groupe aujourd'hui, Mick Fleetwood et John McVie, était à l'origine un groupe de blues, créé en 1967. 

    On a appris il y a quelqes jours le décès de Danny Kirwan. Il avait inclus le groupe en 1969. On le retrouvera sur 4 albums, jusqu'en 1972.

    Kirwan, qui luttait contre une addiction à l'alcool, a été exclu du groupe en 1972. Il a vécu quelque temps dans la rue au début des années 1990 à Londres .

    Fleetwood Mac fait toujours l'actualité musicale en 2018.

    On a appris récemment que Lindsey Buckingham allait quitter le groupe.

    Lorsqu'il est arrivé avec Stevie Nicks en 1975, le groupe a pris un virage musical beaucoup plus pop qui a déplu aux  puristes du début. Mais si ce changement a fait grincer les dents des fans de la première heure, il a ouvert le groupe à un public bien plus large qui leur a fait connaitre un succès mondial, notamment avec l'album "Rumours" sorti en 1977.

    Il sera remplacé par Mike Campbell, le guitariste du regretté Tom Petty, et Neil Finn (Crowded House).

    Tout le monde se souvient de ce tube des années 80.

    Quant à Mike Campbell, il a déjà collaboré avec Fleetwood Mac, et aussi sur les albums solo de Stevie Nicks. Ici en 1981 pour ce morceau qu'il a composé pour elle avec Tom petty,qui figure sur l'album "Bella Donna".

    On termine avec un morceau écrit par Christine Mac Vie.


    votre commentaire
  • Prendre la mer.

    Lorsque nous avons des soucis , la musiqe sert de moyen d'évasion,de fuite, d'oubli, de rêve aussi .

    La musique nous sert à prendre le large .

    Prendre le large, c'est ce que nous allons faire ce soir , mais au sens propre du terme, avec la mer en toile de fond.

    Un groupe s'impose d'entrée, les Beach Boys.

    On reste sur la plage avec Lana Del Rey et son magnifique "13 beaches".

    Morceau composé par Burt Bacharach . "Trains and boats and planes".

    Rod Stewart et le superbe "Sailing."

    Le talentueux chanteur de country Lyle Lovett, qui fut aussi le mari de Julia Roberts entre 1993 et 1995 - "If I Had A Boat".

    Rickie Lee Jones et sa voix magnifique dans "Sailor Song".

    The Pogues dans "Thousands Are Sailing".

    The Waterboys  et leur "Fisherman's blues "

    Loreena McKennitt   dans "Dante's Prayer".

    Cast your eyes on the ocean (Projette ton regard sur l'océan)

    Cast your soul to the sea (Projette ton âme vers la mer)

    When the dark night seems endless (Quand la nuit noire paraît interminable)

    Please remember me (S'il-te-plaît rappelle-toi de moi)

    On termine avec Christopher Cross  et "Sailling"


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique