• "First man - le premier homme sur la lune" de Damien Chazelle. Grandiose.

    "First man - le premier homme sur la lune" de Damien Chazelle. Grandiose.

    L'histoire:

    Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme qui l’avait épousé en espérant une vie normale

    Le film se consacre à la vie de Neil Armstrong de 1961 à la fin Juillet 1969.

    Le biopic est devenu de plus en plus présent au cinéma et est souvent d'un classicisme bien ennuyeux . Mais Damien Chazelle savait ce qu'il voulait :«Je voulais enlever le vernis, de plonger dans la réalité qui est forcément plus complexe, plus humaine».

     C'est ainsi que le cinéaste nous offre un récit intimiste, presque psychanalytique. On découvre  les failles d'un homme meurtri par le décès de sa très jeune fille.

    Des échecs, des douleurs, des sacrifices, des tragédies, tout cela fait parti intégrante du chemin qui conduira l'homme sur la lune. Car si tout se passa dans l'ensemble très bien lors de la mission d'Apollon 11, on se rend compte à quel point ce fut difficile lors des années qui précédèrent, jusqu'à se demander si le jeu en valait vraiment la chandelle.

    Le travail sur la lumière donne à l'ensemble un esthétique « datée » remarquable.

    Les prestations de Ryan Gosling et Claire Foy sont en tout point remarquables. A noter la partition musicale sublime de Justin Hurwitz . 

    On peut juste émettre une réserve sur la longueur du film, mais la dernière heure est si magnifique.

    Le réalisateur franco-américain a su, avec une grande subtilité, donner à son film une dimension humaine exceptionnelle. En alternant entre les passages ou l'on découvre un Armstrong avec les failles et les faiblesses d'un mari et d'un père détruit à jamais par le malheur , et de l'autre le courage, la passion, le gout de l'aventure et du risque d'un homme hors du commun, Chazelle nous offre bien plus qu'un biopic.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :