• "La La Land" de Damien Chazelle, et "L'ascension" de Ludovic Bernard.

    "La La Land" de Damien Chazelle, et "L'ascension" de Ludovic Bernard.

    Théoriquement il n'y a pas photo entre la grosse production hollywoodienne et un film français au budget modéré.

    Bien sur tout le monde aime le film du réalisateur de Whiplash, que ce soit la presse ou le public, mais en ce qui me concerne je suis très mesuré sur les qualités de cette comédie musicale présentée comme le nouveau "Un Américain à Paris".

    Et puis un film avec un titre aussi ridicule que "La La Land" peut-il être un chef-d'oeuvre?

    Je sais, en choisissant un tel argument je fais part d'une certaine mauvaise foi.

    "La La Land" de Damien Chazelle, et "L'ascension" de Ludovic Bernard.

    Sorti également cette semaine, "L'ascension" de Ludovic Bernard se révèle être un joli film français sans prétention.

    Bien sur il ne s'agit pas d'un grand film, mais l'ensemble est très touchant.

    L'histoire:

    « Pour toi, je pourrais gravir l’Everest !» Samy aurait mieux fait de se taire ce jour-là... D’autant que Nadia ne croit pas beaucoup à ses belles paroles. Et pourtant… Par amour pour elle, Samy quitte sa cité HLM et part gravir les mythiques 8848 mètres qui font de l’Everest le Toit du monde. Un départ qui fait vibrer ses copains, puis tout le 9-3 et c’est bientôt la France entière qui suit avec émotion les exploits de ce jeune mec ordinaire mais amoureux. A la clé, un message d’espoir : à chacun d’inventer son avenir, puisque tout est possible.

    Une comédie à la française de plus dont on connait à l'avance le fonctionnement.

    Une banlieue montrée sous son meilleur jour, un héro black sympathique, tout cela est vrai.

    Mais l'essentiel du film est ailleurs. Il est dans l'amour, le courage, le dépassement de soi.

    On a tous dit un jour: "pour toi j'irai décrocher la lune". Et bien ici le héros le fait, enfin presque .

    Le dépaysement entre ces cités et le chemin qui mène sur le toit du monde est total, d'autant plus que les paysages y sont superbement mis en valeur .

    Notons l'importance des personnages secondaires qui accompagnent Samy en Asie , que ce soit Jeff, qui derrière une image austère se montre très protecteur, ou encore le Sherpa Johnny l'Hallyday, très attachant. 

    "L'ascension" est une comédie romantique originale et rafraîchissante qui fait un bien fou. 

    Pour sa première réalisation, Ludovic Bernard nous offre une oeuvre humble et authentique. Le film doit également beaucoup à la performance d'Ahmed Sylla pour son premier grand rôle au cinéma.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :