• Léa Salamé, ou la médiocrité au service de la pensée unique.

    Léa Salamé, ou la médiocrité au service de la pensée unique.

    Depuis plus d'un an que Léa Salamé est la chroniqueuse d'On n'est pas couché, l'émission de Laurent Ruquier, je suis très souvent interloqué par le manque de clarté dans son propos, par le peu d'arguments qu'elle est capable de proposer pour défendre ses idées. 

    Et si vous ne me croyez pas , visionnez cette vidéo et vous comprendrez rapidement que je n'exagère guère.

    On comprend très vite ici que Léa Salamé a choisi son camp, celui des médias qui soutiennent le modèle actuel.

    Quand Gaccio dit qu'on entend sur toutes les radios françaises de la part des éditorialistes "qu'il n'y a pas d'alternatives au modèle actuel", Mme Salamé s'empresse de citer des invités ou des politiques .

    Mauvaise foi ou problème d'audition?

    D'ailleurs c'est Laurent Ruquier en personne qui se sent obligé de contredire sa chroniqueuse .

    "Les éditorialistes on te dit", "Tes amis quoi", "Ceux qui pensent comme toi, ceux qui disent nous informer et qui en en réalité nous disent ce que nous devons penser, parcequ'ils ne sont que les collaborateurs de nos bons politiques et du grand patronat  pour que rien ne change ".

     

    Et puis vient l'épisode Tsipras .

    En voilà un qui aurait du démissionner si l'on en croit MMe Salamé. Aucune remarque de sa part sur la dictature de l'Union Européenne bien sur.

    Mais lorsque nos politiques passent leur temps à faire le contraire de ce qu'ils promettent, et sans subir autant de pression que Tsipras, notre grande journaliste ne demande aucun départ.

    Et quand Gaccio rappelle la citation peu démocratique du triste sir Schaeuble, "Une élection ne peut changer les choses", la pseudo-journaliste n'est pas loin de prendre la défense de l'homme de fer en disant qu'elle n'est pas d'accord. Et puis très vite, comme une enragée elle repart sur le vilain Tsipras.

    Pas mal non plus le petit couplet sur le fait que Gaccio n'est peut-être pas le mieux placé pour parler de ces sujets, lui qui gagne si bien sa vie à Canal+.

    Est-elle capable de poser une telle question aux politiques bien installés qui promettent monts et merveilles aux plus miséreux ?

    On a déjà tout compris de cette journaliste qui s'est déjà fait une place au soleil dans un système qu'elle ne souhaite surtout pas voir remis en cause. 

    Celle qui est présentée comme une journaliste impertinente n'est juste qu'une journaliste de plus au service de la pensée unique, qui est là pour défendre coûte que coûte l'Europe et l'économie de marché .

    L'impertinence version Salamé, c'est élevé la voix et agiter ses petits bras. Pour le fond on ira voir ailleurs. Car à part dire qu'elle n'est pas d'accord avec ceux qui proposent autre chose, leur dire qu'ils sont démagogiques ou populistes, le bla bla habituel quoi, elle ne possède pas le début d'un argument pour débattre avec eux.

    Parcequ'il reste encore dans ce pays des gens qui ne sont pas aussi soumis que Léa Salamé, et qui de plus sont bien plus éclairés.

    http://www.chevenement.fr/Lettre-a-mes-amis-de-Marianne_a1770.html 


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :