• Tafta. Hollande doit s'opposer à Obama et Merkel.

    Tafta. Hollande doit s'opposer à Obama et Merkel.

    Le Président de la République est au plus bas. Il est bien le seul à croire encore en son destin pour 2017. Son bilan, les français le font pour lui.

    Un chômage record, son renoncement face "au monde de la finance", celui face à Merkel , l'affaire Léonarda, et pour couronner le tout la loi El Khomri. Voilà ce qu'on retiendra , en partie, du quinquennat de François Hollande.

    Pas de quoi pavoiser.

    Oui mais voilà, le chef de l'Etat a enfin l'occasion de redorer son blason, de prouver qu'il peut tenir tête face aux grands puissants de ce monde. S'il va jusqu'au bout, il peut être celui qui aura dit Non à un traité qui va encore faire souffrir un beaucoup plus les populations du monde entier .

    Je parle bien sur du traité de libre-échange transatlantique (Tafta).

     Des OGM dans nos assiettes, du gaz de schiste,la viande américaine gonflée aux hormones. Ces produits interdits pour l’instant par notre réglementation risquent de déferler sur l'Europe après la ratification. De nouvelles réglementations juridiques, comptables, financières, environnementales, sanitaires, techniques, d’étiquetage, de protection des marques et brevets, avec des conséquences dramatiques dans de nombreux secteurs. Désormais, Il sera possible pour une entreprise américaine qui estime une législation anticoncurrentielle d'attaquer l'État en recourant à un tribunal arbitral. 

    Encore un coup bas de plus pour les états souverains.

    Il faut savoir que les négociations se font à l’abri des regards, sans transparence, ce qui suscite bien des inquiétudes, tant dans la société civile que dans la classe politique qui n’a pas accès aux documents. Pourquoi tant de mystère?

     

    Ce week-end, Barack Obama était en Allemagne  pour louer les qualités du traité en question . Il peut compter sur le soutien d'Angela Merkel, lui qui souhaite qu'un accord soit trouvé "d'ici à la fin de l'année". 

    Le gouvernement français n'est pas disposé à suivre le couple germano-américain. Matthias Fekl, le secrétaire d'Etat français au Commerce extérieur, a en effet déclaré qu'il ne pensait pas " qu'une conclusion des négociations soit possible d'ici fin 2016. "Et on s'éloigne d'ailleurs des chances ou des risques, chacun jugera, d'une conclusion tout court".  "L'Europe ne doit pas suivre les Etats-Unis. Le premier ensemble économique du monde, c'est l'Europe", "Il n'y a aucune raison de se mettre à la remorque de tel ou tel continent ou tel ou tel pays."

    François Hollande a une dernière chance de prouver au monde entier qu'il est capable de résister à un accord dont ne veulent pas les peuples, y compris ceux des USA et d'Allemagne.

    Tel Chirac qui avait refusé d'aller en Irak en s'opposant à Bush et Blair, Hollande peut lui aussi démontrer qu'il possède le courage nécessaire en refusant un accord qui aurait des conséquences dramatiques à de nombreux niveaux.

    Le Président a prouvé par le passé qu'il avait l'habitude de céder face à l'adversité.A lui de nous démontrer qu'il peut tenir tête à Obama et à Merkel avec une fermeté qu'on ne lui connaissait pas jusque là.

    Allez François, résiste, prouve que tu existes.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :